Comment bien choisir son ordinateur
Comment bien choisir son ordinateur portable et fixe

Ordinateur Portable ou Ordinateur de bureau ? Comment choisir ? Ce n’est pas évident pour tout le monde, et si c’est votre cas, nous sommes ici pour vous donner toutes les clés afin de vous aider à faire votre choix. PC ou MAC ? Windows, Mac OS, ou Linux ? HDD, RAM, Carte Mère ou Carte Graphique… cela peut être un vrai casse-tête mais vous saurez tout grâce à notre tutoriel spécial débutant.

L’informatique est devenu inévitable pour le monde entier ! Entre le travail, l’école, et les jeux vidéo, toute la famille est obligée de posséder un ordinateur qu’il soit portable ou fixe, pour pouvoir répondre à des attentes qui ne cessent d’évoluer… grâce à cet outil.

Mais voilà, souvent les options étant difficiles à cerner, les mauvais choix se multiplient. Pas cher mais peu performant, trop cher pour ce que vous en faites, il est facile de se perdre dans les nombreuses offres présentes en supermarché et sur la toile. C’est pour cela que je vais vous donner quelques conseils, et quelques connaissances à avoir avant d’acheter son nouveau PC/Mac.

I – Introduction

Avant toute chose, pour déterminer quel ordinateur on va s’offrir, il est utile de déterminer l’utilisation que l’on va en faire. En effet, un ordinateur portable aura des avantages et des inconvénients, tout comme un ordinateur fixe. Du coup, pour choisir quel sera celui qui vous conviendra le mieux, déterminons le pourquoi :

  • Vous voulez un ordinateur pour surfer sur internet ?
  • Les jeux vidéos et les montages vidéo Full (HD ou 4K) sont la raison de votre achat ?
  • Une utilisation multimédia avec un peu de traitement de texte, regarder des vidéos, traiter des photos vous suffit ?

Déterminer votre utilisation… déterminera votre choix !

1 – Ordinateur Portable ou Fixe (de bureau) ?

Avant de s’acheter un ordinateur il faut savoir comment vous allez l’utiliser quotidiennement et… physiquement. Si pour vous la mobilité est le plus important, alors pas de question à se poser, mais si la puissance est votre priorité alors là il faudra peut-être se résoudre à un ordinateur « sédentaire ».

Faisons une comparaison entre les deux types « d’ordi » :

 PC FIXEPC PORTABLE
Place nécessaire CONSÉQUENTE - Selon configuration et taille de l'écran.MINIMALE
PuissanceMAXIMUM - Les configurations les plus puissantes y sont représentéesMOINDRE - La mobilité et la miniaturisation des composants impliquent des compromis
ÉvolutifA SOUHAIT - Toutes les pièces sont changeables par vous ou un professionnel !LIMITÉ - Seul la RAM (mémoire vive), et le Disque dur sont changeables en général
Ergonomie ADAPTÉE - Selon votre écran vous pouvez choisir la hauteur, mais aussi votre position sur votre bureau.SELON L'ENDROIT - assis dans votre canapé, dans le train, dans le jardin... la mobilité c'est bien mais le confort en prend un coup
Tarif moins cher par rapport aux composants Le PC fixe est moins cher car les pièces détachées se vendent aussi au détail...Technologie de miniaturisation et Pièces détachées limitées, rendent les produits plus cher que la même configuration en PC FIXE
MobilitéAUCUNE...SON POINT FORT !!!

Vous l’aurez compris, dans le cadre de son travail, si on est amené à se déplacer régulièrement, et que son ordinateur doit faire de même, alors il n’y a pas le choix. Mais si l’utilisation de l’ordinateur est spécialement destinée à des projets gourmands en puissance : jeux vidéo, montage vidéo… alors il faudra peut être opter pour la version fixe.
Toutefois, certains constructeurs d’ordinateur portable offre des machines puissantes destinées à ce type d’utilisateurs, mais la puissance a un coût qu’il faudra prendre en compte.

2 – Windows/Linux ou Mac OS ? PC ou Mac ?

L’éternel débat des « pros Mac » et des « pros PC » remonte au début de l’informatique de masse, et on ne va pas s’y engouffrer pour vous dire « mon iMAC Pro est bien meilleur que ton portable Asus ROG Zephyrus »… On ne prendra pas parti, on essaye ici d’être le plus neutre possible.

Ce qu’il faut savoir c’est que vous avez deux options :

  • L’une, le PC, est très répandue et permet donc à ses utilisateurs d’avoir pas mal de compatibilité avec les interactions de « masse ». C’est à dire qu’il est compatible avec la plupart des objets connectés, qu’il y a des programmes qui ne sont utilisés que sur Windows et qu’étant le plus répandu, c’est aussi le système ciblé par le plus de « virus informatique » !
  • L’autre, le Mac, se base sur une « niche » qui met en avant sa « sécurité », sa facilité d’utilisation quand on débute, et une esthétique qui marque sa différence avec des matériaux de qualité. Environnement très fermé (même si ça se démocratise un peu…), le Mac est très peu évolutif, mais est plus sécurisé (même si les hackers sont en train de s’y intéresser de plus en plus).

Concernant les Systèmes d’Exploitations, il faut savoir qu’il en existe trois types donc : les Windows, les Mac OS, et les Linux ! Je parle au pluriel car toutes ont des déclinaisons de versions qui ont évolué au fil du temps, avec des ajouts et des évolutions plus ou moins importantes.

windows,linux,mac

Windows fonctionne pour les PC (Personnal Computer) fixes ou portables qui sont fait par des constructeurs indépendants, mais aussi pour les « Surface », la marque propriétaire de Microsoft !

MacOS est donc destiné aux ordinateurs d’Apple du très regretté Steve JOBS, fabriqués par le géant américain, lui permettant de garder un espace limité pour les évolutions matérielles hors son cadre de programmation.

Linux, qui est une solution Open Source était encore il y a quelques années, considéré comme une solution pour les Geeks, même si depuis les choses évoluent, et que ce système gratuit se démocratise nettement. Sur l’île de la Réunion notamment, la Région fournit des ordinateurs aux lycéens chaque année avec l’OS libre ! L’avantage est de pouvoir contrôler et limiter les utilisations au travail et non aux jeux vidéos !

II – Caractéristiques Techniques de votre ordinateur

Quand on achète un ordinateur c’est presque la même chose qu’une voiture. Vous devez regarder la puissance, le type de carburant, l’autonomie, la grandeur, la couleur… bref des caractéristiques techniques qui vont définir votre achat.

Pour un ordinateur c’est la même chose, avec pour un PC de bureau la possibilité de faire évoluer sa machine car les pièces sont interchangeables assez facilement, même pour quelqu’un qui n’y connait pas grand chose en informatique. Des milliers de « tutos » de montage sont disponibles sur Youtube, et c’est d’ailleurs un support non négligeable pour bon nombre « d’avertis » qui font évoluer leur PC.

Ici on parlera de Processeur (CPU), de Carte Graphique ou processeur graphique (GPU), de Disque dur, ou de Mémoire vive (RAM). Des termes peut être inconnus pour vous, mais qu’on va expliquer ici.

1 – Composition

a – La Carte Mère

La carte mère (contenue dans le boitier de l’ordinateur) est la base de la composition de votre machine. C’est en gros un circuit imprimé, équipé de « slots » et de ports de connexion, qui va tout simplement relier tous les autres composants afin de faire fonctionner tout ce petit monde ensemble.carte mèreElle dispose notamment d’un emplacement (ou support) pour le Processeur (CPU) qu’on appelle le Socket en anglais, d’un emplacement pour la Carte Graphique (GPU) en PCI Express, de slots (ou connecteurs) pour la Mémoire Vive (RAM), ainsi qu’une multitude de ports comme les connecteurs SATA, USB, HDMI, RJ45, Display Port, Jack, Firewire etc… pour permettre la connexion de périphériques externes ou internes.

Plusieurs formats de Carte Mère existent mais le plus répandu est le format ATX (305 mm x 244 mm) avec des variantes permettant d’avoir des boîtiers moins gros comme le mini-ATX (150 mm x 150 mm).

b – Le Processeur (CPU)

processeurSi la Carte mère est la base de votre ordinateur, le Processeur (CPU) est plus communément considéré comme son cerveau. C’est là que la plupart des « calculs » demandés à votre ordinateur sont effectués, et forcément plus il est puissant, plus il sera capable de calculer rapidement.

Deux grandes marques se disputent le marché des processeurs : AMD et Intel ! Si ce dernier est la référence depuis des années, il est aussi généralement plus onéreux, mais c’est le choix que je  vous inviterais à faire en général… sauf si le prix est votre priorité et que vous n’êtes pas à la recherche de puissance à « référence égale ».

Du côté d’AMD nous aurons donc les Ryzen (depuis 2017), et du côté d’Intel on parlera d’Intel Core  :

  • AMD Ryzen 3 / Intel i3: Le processeur de base avec 2-4 cœurs (un cœur = une tâche, plusieurs cœurs = plusieurs tâches simultanément sans subir de ralentissement) permet de profiter de votre ordinateur pour des tâches multiples peu gourmandes. Peu cher et peu gourmand en énergie, c’est un processeur parfait pour une utilisation d’internet notamment et quelques logiciels peu gourmands en besoin de calcul (mais bon je vous déconseille ceux-ci à moins d’être très patient à chaque lancement de logiciel…).
  • AMD Ryzen 5 / Intel i5 : Compromis entre le 7 et le 3, il peut disposer de plus de  cœurs et est un parfait compromis performance-prix-qualité. Ici vous pourrez jouer à des jeux vidéos et faire un peu de montage vidéo sans trop de difficultés.
  • AMD Ryzen 7 / Intel i7 : La puissance à un tarif raisonnable, permettant l’accès à la 4K et avec ses 8 cœurs, vous n’aurez normalement pas de mal à faire tourner les jeux en haute définition, généralement gourmand en terme de calculs 3D.
  • AMD Ryzen 9 / Intel i9 : Les derniers nés en terme d’architecture. Il y a peu de choses à leur reprocher, puisque c’est ce qui se fait de plus puissant…

C – La Carte Graphique (GPU)

La pièce suivante est celle qui va aider le processeur de l’ordinateur dans les calculs graphiques des jeux vidéo par exemple, mais aussi au niveau des animation 3D, ou dans le traitement des images par exemple. Il existe deux types de Carte Graphique : Dédiée ou Intégrée !

carte graphiqueSi la première est complètement séparée de la carte mère, sur laquelle elle vient se rattacher, et permet d’être plus puissante car elle dispose de son propre processeur, les cartes intégrées (à la carte mère) vont quand à elle utiliser le processeur (CPU) de l’ordinateur et forcément cela aura un impact sur les performances. Par conséquent, afin de profiter pleinement des jeux vidéo ou autre montage vidéo gourmand en calculs graphiques, nous vous invitons à choisir l’option Carte Graphique dédiée proposée par de nombreux constructeurs (Asus, MSI, Gigabyte…) sur des puces faites par AMD et Nvidia.

On retrouve ici aussi une concurrence entre deux géants, et même si dans les faits un utilisateur lambda ne verra pas trop de différences (hormis sur le prix plus attractif de chez AMD)… Nvidia tient la tête au niveau des performances pures, et ceci depuis un bon moment. On prend pour exemple le Ray-Tracing disponible depuis l’apparition des cartes RTX, et qui permettent une « nouvelle façon » de faire apparaitre les graphismes grâce en gros à la réflexion des lumières (avant c’était des polygones qui faisaient office de graphismes recréant « artificiellement » les contours des formes par exemple.)

Nvidia avec les séries GTX a fait évoluer ses cartes sous des dénominations du style GTX 1060, GTX 1070, GTX 1080 puis en RTX avec les modèles RTX 2060, 2070, 2080… De plus, dans la dénomination de la carte la mémoire associée est toujours spécifiée, exemple une GTX 1060 6Gb précise qu’il y a 6 Giga de mémoire sur cette carte. Donc plus il y en a, mieux c’est !

Avant de choisir votre carte pour des jeux par exemple vous pouvez accéder à des comparatifs en ligne, directement sur des outils spécifiques. Ici sur Userbenchmark vous pouvez voir que la 1060 6Gb est loin derrière la 2060 en terme de rapidité :

benchmark carte graphique

 

On retiendra que pour faire votre choix, il faut prendre en compte la Fréquence du GPU, le nombre de mémoire et le type de mémoire (GDDR 3, 4 et 5) ! Pour ces trois critères plus le chiffre est haut, plus les performances sont au rendez-vous.

Personnellement, j’attends toujours la sortie de la nouvelle gamme de cartes graphiques pour m’acheter la numéro 1 ou 2 de la série précédente. Les prix tombent vite mais les performances sont encore bien au rendez-vous comme la GTX 1070 Ti payées 42% moins cher qu’à sa sortie, lors de l’arrivée des RTX justement.

d – La Mémoire Vive (RAM)

ramPour faire simple, la Mémoire Vive va être le lien entre le processeur et le disque dur, mettant en « préchargement » si vous voulez les informations stockées par exemple sur le disque dur afin des les rendre quasi immédiatement disponibles pour le processeur de votre ordinateur. C’est un peu comme si vous aviez appris un poème d’un livre de votre bibliothèque et que l’on vous demandait de le réciter… mais d’ici quelques années vous aurez certainement oublié ce poème, ou n’en garderez que quelques lignes…

Ici aussi la RAM apprend, rend disponible l’information immédiatement pour un traitement rapide, et lorsque l’on éteint l’ordinateur, comme par magie, tout est effacé.

Avec l’évolution des Systèmes d’Exploitations, la quantité minimale conseillée est plutôt de 8 Giga Octets (Go), avec une cadence de 1666 Mhz minimum. Comme pour la Carte Graphique il y a plusieurs types de RAM. Nous vous conseillons de prendre au minimum de la DDR3… mais n’hésitez pas à monter en chiffre pour de la DDR4, ce ne sera pas inutile pour une meilleure performance.

e – La Carte Son

Bien que les ordinateurs d’aujourd’hui ont des cartes son intégrées, celle-ci sont destinées à une utilisation basique : brancher des écouteurs, muni de micro ou à brancher via une prise Jack. Cela permet de converser sous Skype par exemple, ou de profiter des jeux en ligne avec ses amis.

Mais si vous voulez faire de la musique par exemple, il vous sera fortement conseillé de vous procurer une carte externe ou interne, permettant de faire du multicanal (pour connecter plusieurs instruments par exemple). En effet, ici vous pourrez faire évoluer votre ordinateur en vrai station d’enregistrement si vous en avez sous le capot niveau puissance.

f – Le Stockage (HDD, SSD, SSHD)

Les disques dur ont eux aussi pas mal évolués et plusieurs types sont disponibles. Si dans le fond le HDD, le SSD et SSHD ont la même finalité de stocker vos données, dans l’utilisation c’est un peu différent.

Le HDD est la base, c’est généralement le plus répandu, et le moins cher. Il peut atteindre plusieurs Tera Octets (To) de stockage, et est assez volumineux dans votre ordinateur fixe car il est dit mécanique (un disque qui tourne).

Le SSD (et le M2) est bien plus rapide car c’est une mémoire Flash c’est à dire qu’il n’y a pas d’écriture comme sur le HDD via un disque qui tourne et sur lequel on écrit des données. Ça ressemble un peu ici à une carte SD utilisée par exemple dans votre smartphone. Les tarifs sont plus importants par rapport à la capacité de stockage proposé, qui sont moindre vis à vis du HDD normal.

Le SSHD est le compromis tout simplement entre les deux technologies précédentes !

Mon conseil est de prendre un SSD pour le système d’exploitation, éventuellement un logiciel ou un jeu très gourmand et dont la rapidité d’accès à la mémoire « morte » est indispensable. Combinez celà avec un HDD ou un SSHD pour stocker le reste de vos données (photos, documents, et autres applications…)

La suite de cet article bientôt…

2 – Un ordinateur pourquoi faire ?

a – Configuration pour surfer sur le net / Faire de la bureautique

b – Configuration pour jouer (GAMER)

c – Configuration pour travailler de la vidéo, du son ou des photos

III – Son ordinateur sur commande

1 – Où acheter son PC ?

2 – PC Monté ou Monter son PC ?

3 – Logiciels à installer en premier

a – Antivirus

b – Logiciel de Messagerie

c – Choix du Navigateur Internet

Conclusion

 

REPONDRE

Ecrivez ici votre commentaire
Entrez votre nom ici