,

Un enfant décapité puis brûlé par son père à Saint Benoît

gendarmerie-saint-benoit-infanticide

Le petit Mattéo, qui était âgé de 4 ans, a été retrouvé tôt ce mercredi matin gisant dans la cours de son père à Saint Benoit, après avoir été décapité, brûlé et jeté aux chiens comme le disent certains voisins.

Les gendarmes en charge de l’affaire ont arrêté le père de Mattéo qui est déjà connu des services de polices pour des faits de violences sur sa concubine, et selon les premiers éléments c’est lors d’un accès de démence qu’il aurait commis l’infanticide.

gendarmerie-saint-benoit-infanticide

Décapité, Brûlé puis « jeté aux chiens »

C’est dans la consternation et l’horreur que les habitants de la rue Jean Robert à Saint Benoit se sont réveillés ce matin, après la découverte du corps du petit Mattéo qui aurait été tué la veille !

Le père, Jean-Charles F. A., soupçonné d’être l’auteur de cet infanticide, a décapité l’enfant, puis a tenté de le brûlé, et a « jeté les restes aux chiens » laissant le corps meurtri de son enfant gisant dans la cours familiale.

Les pompiers ont eu du mal d’ailleurs à s’approcher des « restes » du corps car l’accusé refusait l’accès à ces derniers, comme s’il était encore dans l’état de démence qui expliquerait son geste, avant son interpellation par les gendarmes de la brigade de Saint Benoit.

L’homme âgé d’une trentaine d’année est décrit comme violent et faisait peur à ses voisins qui le décrivent comme un « déséquilibré », en plus d’être pour sa cousine un « prédateur » au vu de la façon dont il a de regarder les petites filles.

Les chiens de l’accusé ont été saisi ce matin afin de permettre à l’enquête de suivre son cours, et le prévenu a été conduit à la gendarmerie pour être mis en garde à vue !

(source)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *