pspgoFreeplay, le nom moins célèbre Hacker, a déclaré que la PsP Go serait déjà piratable alors même que la nouvelle console de Sony ne date que du 1 er Octobre 2009.

Une faille de sécurité aurait été trouvé sur un des jeux

Une nouvelle qui pourrait venir contredire Sony, qui lors de l’édition 2009 de l’E3, avait pourtant avancé le fait que la PsP Go était censée résister aux assauts des pirates, grâce à la condamnation de l’emplacement de la batterie. En effet, la technique du hack de la Pandora Battery, fléau des trois premières versions de la playstation portable, ne pouvant se faire sur celle-ci.

REPONDRE

Ecrivez ici votre commentaire
Entrez votre nom ici