Pamela AndersonPamela Anderson reste toujours le plus gros fantasme de la gente masculine, et ceci depuis son accès au titre de la femme la plus sexy du monde grâce à Alerte à Malibu, ainsi que ses multiples apparition en couverture du magasine Playboy.

Mais la ligne entre sexy et vulgarité peu être très mince, et lors de sa participation hier à la sixième Cérémonie des Styles Awards d’Hollywood, elle portait une robe qui était plus que courte vu qu’on avait sans efforts le champ libre pour apprécier ses dessous. Le problème était qu’il y avait des enfants dans les parages, et la morale aurait dû lui dire de respecter un peu ces derniers. Comme quoi on peut être Fashion et Glamour un jour, et Vulgaire un autre.

REPONDRE

Ecrivez ici votre commentaire
Entrez votre nom ici