Henry Anelka France Irlande« Ça a été dur, laborieux mais heureux » c’est ce que Raymond Domenech a dit en sortant et c’est ce qu’on retiendra du match opposant l’équipe de France à l’Irlande.
Ce n’était pas facile, et même si on pourra être humble sur la main de Thierry Henry qui est le passeur décisif sur le but égalisateur et qualificatif, marqué par Gallas, on ne se privera pas de dire « ON VA EN AFRIQUE DU SUD!!!!!!!! ».
Le match était plein de tension, et dès le début la France a dû faire un changement car Julien Escudé s’est cassé le nez… décidément il n’a pas de chance. Et la chance ne va pas nous suivre non plus lorsque Robbie Keane marque le premier but de la rencontre mettant à égalité les deux équipes sur les deux matchs. Ne trouvant pas le « fil » comme le disaient les commentateurs, la France doit aller jusqu’aux prolongations qui verront le fameux but.
Lizarazu critique sévèrement la France qui a été bousculé de partout, mais il n’était pas sur le terrain et l’arbitre n’a pas siffler un pénalty qui aurait dû l’être…. Bon, on va pas refaire le match, et on va saluer le véritable héros de cette rencontre encore une fois, Hugo Lloris!!
Equipe de France France Irlande

REPONDRE

Ecrivez ici votre commentaire
Entrez votre nom ici