d&g

Domenico Dolce et Stefano Gabbana, les créateurs de la marque Dolce&Gabbana, sont poursuivis par le parquet de Milan en Italie, pour évasion fiscale, et risque une peine de deux ans et demi de prison ferme requise à leur encontre par le procureur Gaetano Ruta.

C’est pour une somme non négligeable d’un milliard d’euros tout de même, que les couturiers seraient sous le coup de la justice, et ce n’est pas dans cette période de crise que les autorités vont laisser filer de l’argent comme ça !

d&g

Lors de la cession des marques D&G, et Dolce&Gabbana au groupe Gado, Domenico et Stefano auraient dissimulé au fisc des gains d’environ 1 milliard d’euros, des revenus reçus via D&G Srl, société détenue à part égale par les deux associés.

Gado étant détenu à 80% par D&G Srl, l’opération financière aurait pu permettre de « mettre de côté » une certaine somme d’argent…

 

REPONDRE

Ecrivez ici votre commentaire
Entrez votre nom ici